La dispute

Un spectacle des Comédiens de la Tour
2002

Infidélité : Qui de la femme ou de l’homme a commencé ?

Distribution

Avec (par ordre d’entrée en scène) :

  • Hermiane : Magali Roussel
  • Le Prince : Laurent Boivin puis Miguel Ferreira
  • Carise : Yvette Corveaule
  • Mesrou : Patrick Scarabello
  • Eglé : Johanna Levy-Soudé
  • Adine : Lorène Poirot
  • Mesrin : Valentin Langlois
  • Azor : Guillaume Granval
  • Dina : Pauline Beylemans
  • Meslis : Miguel Ferreira puis Julien Peschard
  • Une paysanne : Nicole Dubois

Mise en scène : Maryvonne Olivier 

Régie : Michel Ernault

Costumes, conception : Ann Dillemann et Réalisation : Donia Denis, Jeanette Faurisson, Selma Gibon, Marcelle Corveaule: Katia Dracouli, Corinne Goutard

Décors : Alain Olivier, Franck Martinière

Musique « D’un doux regard » : Michel Capelier

Piano : Sylvaine Wiart

Remerciements à Hélène Delavault pour le chant

L'histoire

Deux garçons et deux filles, élevés loin de tout, dans la plus grande solitude, et qui ne se sont jamais vus, sont mis en présence les uns des autres.
Ils se découvrent, s’aiment ou se détestent, découvrent l’amour et l’amitié, la sensualité et la jalousie. Tout cela au sein d’une expérience décidée par des adultes qui vont les observer, sans être vus, jour et nuit.
Venant d’un « autre monde », les quatre jeunes cobayes vont laisser libre cours à leurs instincts, leurs désirs, et aussi leur joie de vivre dans une absence totale d’inhibition et de règles ; ils ignorent qu’ils sont pris dans un jeu dont ils seront les perdants.

La pièce

Dans cette pièce, il s’agit de décider lequel des deux sexes a donné le premier l’exemple de l’inconstance en amour. Les documents manquant, on a eu l’idée de recourir à l’expérience : quatre enfants, deux du sexe féminin et deux du sexe masculin, ont été isolés dans une forêt dès le berceau. Cette expérience a duré de longues années. Chacun d’eux a grandi isolé du monde et ne connait encore que Mesrou et sa sœur Carise qui les ont élevés. On va alors leur laisser la liberté de sortir de leur enceinte et de connaître le monde. Au lever du rideau, l’expérience touche à son terme et le spectateur va constater les résultats avec les premières amours qui vont apparaître. En fait, cette pièce relève d’une dispute savante sur une question de psychologie expérimentale : l’inconstance vient-elle de l’homme ou de la femme ?

La galerie photos
Les vidéos