Les sardines grillées

Un spectacle des Comédiens de la Tour
2003

Sardine contre Sardine, laquelle sera grillée ?

Distribution

Avec (par ordre d’entrée en scène) :

  • Victoire : Eva Sanchez
  • Solange : Marie-Charlotte Salmon
  • La prostituée : Sylvie Laurent
  • Le gamin : Lucas Pivain
  • La vieille dame : Jacqueline Bastien
  • Le cadre dynamique : Franck Loeuillot
  • La mère de famille : Cécile Cros
  • La nouvelle bonne : Elisabeth Merly

Mise en scène : Elisabeth Merly et Carine Dufaÿs

Régie : Michel Ernault, Carine Dufaÿs, Franck Martinière

Décors : Jacques Flamand, Philippe Prévost

L'histoire

Victoire, clocharde, vit depuis des années sur un banc, au pied de la maison d’une famille bourgeoise, où elle fait griller quotidiennement des sardines.
Solange, naïve provinciale, espère se faire embaucher comme employée de maison dans cette même famille.
Après avoir désespérément parcouru les rues bordelaises à la recherche de la bonne adresse, Solange demande son chemin à Victoire.
C’est le début d’une relation qui va s’approfondir au fil du temps. Le principal sujet de conversation des deux femmes sera la vie des personnes vivant sous le toit de la maison où Solange va prendre ses fonctions.
Cette rencontre, à travers deux mondes opposés, nous révèle peu à peu, la véritable nature des deux femmes. Qui se cache derrière Victoire la cynique et Solange la naïve ? Qu’attendent-elles réellement de leur existence ?
Entre les dialogues acérés et la douce folie des deux femmes, la rue nous raconte son histoire, en faisant vivre des personnages peut-être sans histoire…
Cette comédie, pleine d’humour et de tendresse se savoure comme un bon poisson grillé, arrosé d’un petit Mouton Rothschild, et oui pourquoi pas !

La pièce

La pièce Les sardines grillées a été jouée la première fois au théâtre des Blancs-Manteaux en 1981.
Traduite en 10 langues, jouée dans 15 pays, elle a été très souvent reprise à Paris, en province, en tournée par des troupes professionnelles mais aussi par de nombreuses troupes amateurs.
En 1997, création à Buenos Aires dans la traduction en langue espagnole de Kado Kostzer sous le titre Sardinas Ahumadas.
Le spectacle est récompensé par deux Premios ACE 1997 : Meilleure mise en scène Théâtre indépendant Kado Kostzer. Et meilleure comédienne Théâtre indépendant Victoria Carreras.
La pièce séduit tout de suite par son style empreint d’humour décapant et absurde
Dans un monde navigant entre le réel et l’irréel, les personnages passent de la folie à la tendresse avec une rapidité surprenante.
Cette pièce au texte original et drôle est d’autant plus séduisante à mettre en scène qu’elle ne comporte que deux comédiennes et ne nécessite pas de décors exceptionnels.
Nous avons choisi en plus des deux rôles principaux d’ajouter quelques personnages, simplement pour donner un peu plus de vie à la rue. Ils vont vous raconter leur petite histoire qui vous amusera nous l’espérons.
Mais n’y voyez là aucun message particulier, il n’y en a pas ou alors il est involontaire.

La galerie photos
Les vidéos