Un vortex dans le potage

Un spectacle des Comédiens de la Tour
2019

Des tourbillons de rires pour un potage bien assaisonné…

Distribution

Avec (par ordre d’entrée en scène) :

  • Le conteur : Christophe Écobichon
  • Claudine : Clothilde Pinel
  • Louise Boulard : Marie-Ange Wolf
  • Mathieu Boulard : Hubert Pinel
  • Roland Buffet : Pierre-Arthur Blanchet
  • Noémie Boulard : Caroline Pons
  • Guégué : Gérard Foucher
  • Benoit Clément : Jérôme Raimbault
  • Clara les belles guiboles : Élisabeth Merly
  • Inspecteur Stopini : Sabine Huttlinger
  • Brigadier Garcin : Didier Lefebvre
  • Tonio dit le Claquemiche : Emmanuel Mounier

Mise en scène : Sylvie Langlois et Hubert Pinel

Régie : Véronique Benoit, Philippe Maës et Renaud de Verdilhac

Décors : les Décomédiens et l’équipe

Costumes : les Cousettes de Mirbeau

Affiche et photos : Gérard Foucher

Supports de communication : Martine et Gérard Foucher

Remerciements à la ferme Le clos du Bassin RD 113 Borne kilométrique 35 – 78920 Ecquevilly

L'histoire

L’action se déroule dans la ferme des Boulard, braves cultivateurs de la France profonde, vivant au rythme des saisons et de la kermesse annuelle du curé. Mais un jour, un jeune stagiaire d’une société immobilière fait irruption dans cette vie bien réglée. S’en suivra une série de quiproquos auxquels viendra s’ajouter la police sur les traces des auteurs du hold-up commis dans l’usine d’à côté. Quand tout ce beau monde se retrouve réuni sous le même toit, il y a de quoi y perdre le peu de latin appris à l’école…

La pièce

Vortex : Tourbillon creux qui prend naissance, sous certaines conditions, dans un fluide en écoulement ou Ensemble de nuages enroulés en spirale, spécifique d’une dépression.

C’est ainsi que le Petit Larousse définit le Vortex.

Mais pourquoi ce titre ? Philippe nous l’explique : « Trouver un titre à cette pièce ne fut pas de tout repos. La première version manuscrite écrite en 1977 sur un cahier jaune à spirale resta longtemps enterrée dans le tiroir d’un buffet mais resta anonyme jusqu’au jour où, lors d’un repas, un jeune étudiant d’une école d’ingénieur m’expliqua qu’il travaillait sur les vortex. Ce fut un déclic, j’avais trouvé mon titre… : Un vortex dans le potage ».

« Ressortant le cahier jaune de son tiroir, je relisais le manuscrit qui me parut plutôt mauvais… Je décidais de réécrire la pièce une fois, puis deux puis trois avant d’organiser une lecture publique. Hilares d’un bout à l’autre du texte, les auditeurs me confortèrent dans l’idée que la pièce pourrait voir le jour. C’était parti… »

Les titres auxquels vous avez échappé : La panade…, Délire Agricole ou encore Pour une poignée de vieux ares

30 ans déjà

La reprise de cette comédie créée il y a plus de 30 ans est la conjonction de deux événements.

Le premier vient du cadeau fait à Philippe en 2017 par Renaud de Verdilhac, à savoir faire imprimer le manuscrit de cette pièce restée dans la mémoire collective.

Le second est lié à l’interdiction de jouer certaines pièces contemporaines du fait de l’exclusivité prise par des professionnels du spectacle vivant.

Alors, l’idée a germé : « Et si on remontait le vortex ? Les répliques font toujours autant rire et nous n’aurons pas d’interdiction pour la jouer ». Début 2018, le conseil d’administration donne son accord, à la grande joie de Philippe. Malheureusement, la maladie ne lui permettra pas de voir cette nouvelle version.

En 1987, 760 spectateurs étaient venus applaudir cette comédie mise en scène par l’auteur et interprétée par Pierre Blanchet, Jacky Certain, Stéphane Coulon, Jean-Pierre Écobichon, Élisabeth Falce, Myriam Gerbaud, Alain Guillon, Laurence Le Breton, Élisabeth Piron, Nadia Valdenaire, Franck Sokolowski et Thierry Tassin.

La régie et les bruitages étaient assurés par Jean-Paul Naudin, Béatrice Lateur et Christian Héliot.

La galerie photos
Les vidéos